6 mai 2016

123 Soleil...


Aujourd'hui, le fond de l'air était un peu plus frais, mais le soleil était bien là et ça fait toujours du bien. lol

123... Soleil...


Un jeudi sous le soleil. Il fait beau, il fait chaud et cela fait du bien...!

24 avril 2016

Histoire de poissons...!

Deux poissons discutent :
- Comment ça va ?
- Pas bien du tout, je suis déprimé...
- Allez, prends donc un ver, ça va te remonter.
 ------------------------------------------------
Un Belge, sur la glace...
Il sort sa scie et sa canne a pêche, et commence a découper un trou dans la glace.
A ce moment là, une voix d'outre tombe, glacée, résonnante, annonce : "IL N'Y A PAS DE POISSON ICI..."
Le Belge, stupéfait, s'arrête, regarde autour de lui, ne voit personne, et continue.
"IL N'Y A PAS DE POISSON ICI !" Encore un fois, il s'arrête, et tend l'oreille...
Inquiet, il reprend son travail "IL N'Y A *PAS* DE POISSON ICI!!!"
Et le Belge : "Mais qui parle?"
"LE DIRECTEUR DE LA PATINOIRE!"

16 avril 2016

Petit rayon de soleil...!

Profiter d'un petit rayon de soleil pour faire quelques photos et oui, il faut dire que les derniers jours  (ou mois) ont été bien chargé en pluie et en gris...! Sans lumière difficile de faire des photos...! En attendant le beau temps, pour reprendre mes balades quotidiennes... Voici un chevalet acheté à la petite brocante du coin et une petite cure de rajeunissement pour le fauteuil voltaire de ma grand-mère... à suivre...!

1 avril 2016

A la découverte de Studio Meez...!

 Il ne se passe rien du côté de chez moi... 
alors je vous propose de découvrir le joli univers de Karolien, une jeune femme Belge aux multiples talents, illustratrice, graphiste et.. tricoteuse !


17 mars 2016

Sous le soleil





Après des semaines de pluie et de neige, le soleil est de retour... et pour en profiter une petite balade du côté de la piscine...!


8 mars 2016

The petite wool sur mes aiguilles...!


Il neige et il fait froid... le temps idéal pour démarrer mon petit tricot... 
Un petit modèle tout simple de 

7 mars 2016

Fenêtre sur cour...!

Il pleut, il neige depuis un mois et difficile de prendre des photos dans ces conditions. 
Ma petite cour intérieur prend vie... 
La petite maison est en cours de rénovation et à coté les  plantations du jour de mon voisins sont plutôt festives...!

26 février 2016

Fragments de vie..!

«SABLE MOUVANT», LE TESTAMENt LITTÉRAIRE D'HENNING MANKELL

D'abord, ce fut le chaos. Lorsque, le 8 janvier 2014, Henning Mankell apprend qu'il a une tumeur au poumon, le père de Kurt Wallander se sent comme aspiré par les sables mouvants. Corps et âme. Puis il se reprend et décide d'écrire. Sa vie. "Ce qui a été, et ce qui est."  Avec son talent de conteur, Henning Mankell, nous livre avec bonheur certains des épisodes de son aventureuse existence (il fut réparateur de clarinettes à Paris, chasseur de lions en Afrique, membre de la marine marchande, directeur de théâtre au Mozambique) et chez qui l'histoire du radeau de la Méduse, la découverte des effets du radium ou la grande peste de 1348 se lisent comme des polars.

Humanisme... jamais évoqué, ce mot imprègne le dernier texte du citoyen de Göteborg, cet homme du théâtre et de l'écrit qui, en dépit des prix et des honneurs, continua de porter son regard, entre Europe et Afrique, sur les gens de peu, les artistes et les gamins des rues. C'est à 16 ans, se souvient-il dans ce livre, qu'il fit sa première expérience décisive: après avoir quitté l'école, le voici à Paris avec 200 francs en poche. Six mois de débrouille, qui débouchent sur cette évidence: la vie - qui n'est que l'art de la survie - nécessite de faire des choix....! 

Henning Mankell est mort le 5 octobre 2015 à Göteborg. A lire aussi : L'Homme inquiet, traduit du suédois par Anna Gibson.Ed. Le Seuil, 556 p., 22 €. Intégrale Wallander. Tome 1 : Meurtriers sans visage, Les Chiens de Riga, La Lionne blanche, traduits du suédois par Philippe Bouquet et Anna Gibson. Ed. Le Seuil, coll. Opus, 1 028 p., 25 €.
Source

22 février 2016

Jours gris...

Glaciers, soleils d'argent, flots nacreux, cieux de braises,
Échouages hideux au fond des golfes bruns 
Où les serpents géants dévorés des punaises 
Choient, des arbres tordus avec de noirs parfums.
[ Arthur Rimbaud ] 

En résumé, vivement le printemps...!

7 février 2016

Visite au sommet....!



















Quittez la route goudronnée au niveau des restes d'un antique escalier de pierre. Grimpez le sentier caillouteux de la "Promenade Courbet" qui monte au travers du coteau. Des marches vous aideront dans votre ascension...!  
Au pied des falaises, laissez à gauche le sentier qui conduit à la via Ferrata, continuant le chemin balisé jaune-bleu "Parcours des Roches". Au sommet d'une volée de marches d'un petit escalier de fer, continuez le sentier pour arriver sur le plateau. Suivez alors le balisage qui vous invite à gauche en direction de la pancarte Roche des Pins, Belvédère Château.
Vous êtes au belvédère de la Roche du Mont surplombant la vieille cité d'Ornans et l'amont et l'aval de la vallée de la Loue, avec vue si le ciel n'est pas trop brumeux sur la Roche de Haute-Pierre. Prudence en longeant les falaises en passant devant la Vierge de Notre Dame du Mont! Vous traversez des pelouses calcaires sèches, c'est-à-dire des formations végétales herbacées rases, qui se développent sur des sols peu profonds et subissant un ensoleillement important. 

Vous continuez sur le chemin, entrant dans un petit bois de pins pour arriver au belvédère de la Roche des Pins, enchâssé dans la verdure et un banc pour se reposer ou déjeuner. Au niveau du ruisseau de Mambouc, que vous traversez sur un petit pont de planches, le chemin croise le GR595 qui redescend sur Ornans, en longeant le ruisseau..


DEMAIN - Le film

L'HISTOIRE

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent partent avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter.
Durant leur voyage, ils rencontrent les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…!
plus d'info : Demain - le film

6 février 2016

La vigne de retour à Ornans...!


L'initiative est partie de la mairie. La commune souhaite développer le tourisme autour du musée et de l'héritage du peintre Gustave Courbet. D'antan, le peintre a peint la source de Loue, et le vignoble. Le projet mûrissait depuis 10 ans. Il a fallu racheter les parcelles. 3300 plants de pinot noir ont été plantés. A terme le vignoble devrait produire du crémant, du blanc et du rouge. Pour boire le nectar ornanais, il faudra patienter. Au moins 5 ans. 

5 février 2016

En attendant Bojangles...!

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut 

- Henriette, faisons les valises, ce soir je veux prendre l’apéritif sur le lac !
Alors on jetait des milliards de choses dans les valises, ça volait dans tous les sens. Papa hurlait :
- Pauline, où sont mes espadrilles ?
Et maman répondait :
- A la poubelle, Georges ! C'est encore là qu'elles vous vont le mieux !
Le salon était vraiment dingue... En face du canapé, sur une vieille malle de voyage pleine d'autocollants de capitales, se trouvait un petit téléviseur moisi qui ne fonctionnait plus très bien. Sur toute les chaines passaient des images de fourmilières en gris, en noir, en blanc. Pour le punir de ses mauvais programmes, mon père l'avait chapeauté d'un bonnet d'ane. Parfois, il me disait :
- Si tu n'es pas sage, j'allume la télévision ! C'était l'horreur de regarder le téléviseur pendant des heures. Mais il le faisait rarement, il n'était vraiment pas méchant.


Fantaisiste et sautillant, le premier roman d'Olivier Bourdeaut est un vrai petit bijoux à lire de tout urgence... j'ai adoré...!
Pour lire en musique - Monsieur Bojangles - Nina Simones