23 mai 2015

Mémoires…!

beate et serge Klarsfeld mémoiresExtrait : “Il faut poétiser ta vie, Beate, la recréer, y participer non pas inconsciemment, en existant simplement, mais consciemment, en vivant, en t’imposant. D’une petite expédition des Grecs à Troie, Homère a fait L’Iliade, et ce pouvoir nous l’avons tous, sinon dans le domaine de l’art, du moins dans celui de la vie. Un peu de courage, de bonne humeur, d’énergie, d’attachement à l’humanité. Beaucoup de poésie pour transfigurer ce que l’on vit et le hausser au niveau d’une expérience exaltante…”

Mémoires – Beate et Serge Klarsfeld – 674 pages 

Leur couple est une légende, leur biographie une épopée. Pourtant, rien ne prédestinait cette fille d'un soldat de la Wehrmacht et ce fils d'un Juif roumain mort à Auschwitz à devenir le couple mythique de « chasseurs de nazis » que l'on connaît. Leur histoire commence par un coup de foudre sur un quai du métro parisien entre une jeune fille au pair allemande et un étudiant de Sciences Po. Très vite, avec le soutien de Serge, Beate livre en Allemagne un combat acharné pour empêcher d'anciens nazis d'accéder à des postes à haute responsabilité. Sa méthode : le coup d'éclat permanent. Elle traite ainsi de nazi le chancelier Kiesinger en plein parlement, puis le gifle en public, geste qui lui vaut de devenir le symbole de la jeune génération allemande. Leur combat les conduit aux quatre coins du monde. En France, ils traînent Klaus Barbie devant les tribunaux et ont un rôle central dans les procès Bousquet, Touvier, Leguay et Papon.

Ma lecture de la semaine pour Virginie B

21 mai 2015

Du monde au balcon…!





Le 19 mai 2014, le maire FN de Béziers a interdit par décret municipal d’étendre le linge aux balcons et fenêtres des immeubles visibles des voies publiques, sauf entre 22 heures et 6 heures du matin. L’argument serait esthétique…! Etendre devient alors un acte militant. Résister à l’aseptisation, maintenir ce trait d’union entre les familles d’ici ou de là-bas, c’est l’un des sens forts du projet “100 dessus-dessous”, porté par  cinq amies, 3 photographes, Danielle Dupré, Diane Chesnel et Véronique Laurolillo associé à deux écrivaines Christine Nicolaus et Marie-Line Musset fascinées par ces lessives séchant au soleil dans les villes et les villages du monde entier. Blanches et noires ou bien colorées, tristes ou joyeusement coquines, expressions d’une vie solitaire ou d’une vie quasi tribale. Parfois si harmonieuses, poétiques ou étonnantes, elles dévoilent toujours une partie de la personnalité de leur auteur.
Plus d’image ici

20 mai 2015

La Paris Beer Week…!

002003Retour Accueil


Du 22 au 31 mai, on peut découvrir la scène brassicole française et internationale à travers une centaine d’évènements organisés par les brasseries, les caves à bières, les bars, les distributeurs et les associations qui donnent vie à cette exaltante communauté.

Lancée en 2014, La Paris Beer Week est le premier festival d’Ile de France entièrement dédié à la bière artisanale.  Le programme c’est par ici

19 mai 2015

MOROCCO…!

Morocco-José-Levy-4Morocco-José-Levy-8Morocco-José-Levy-7  Morocco-José-Levy-1Morocco-José-Levy-10

Un petit coup de cœur pour les création de José Levy, qui rend un ultime hommage au Maroc à travers une collection de mobilier qui mélange esprit industriel et savoir-faire traditionnel. .José Levy joue sur l’opposition des matières et des textures, des plus luxueuses au plus "bon marché", c’est ainsi qu’il confectionne une table en bois noble dont les pieds sont dans un béton peint très banal ou encore fait usage de simples grilles métalliques comme supports à ses canapés. La collection Morocco se définit avant tout par sa légèreté et son minimalisme au point qu’on verrait certains objets léviter à quelques centimètres du sol. Morocco mêle les références en choisissant de tirer profit  des techniques d’antan pour produire un mobilier résolument contemporain.

17 mai 2015

Sagan…!

012

009011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

de Bonjour tristesse à Derrière l’épaule


007À l’occasion de l’ouverture de la médiathèque Françoise Sagan, une exposition de photographies est consacrée à Françoise Sagan.Cette exposition met en lumière la vie artistique et littéraire de Françoise Sagan, à travers une sélection de photographies, dont beaucoup sont inédites, offrent un regard nouveau sur la vie de Françoise Sagan à travers le prisme de son œuvre. Ces documents sont pour la plupart issus du fonds France Soir de la bibliothèque historique de la Ville de Paris.

“J’ai toujours joué à contretemps. Comme si la vie était un grand piano dont j’aurais négligé les pédales, ou dont, plutôt, j’aurais utilisé les pédales à mauvais escient : jouant à l’étouffée les ouvertures symphoniques de mes bonheurs et de mes succès, et attaquant piano forte les clairs de lune de mes mélancolies. “ Un profil perdu

Médiathèque Françoise Sagan (10e) - du 16 mai au 30 septembre 2015

16 mai 2015

Culture et purée de pois…!

014019016020025028026030024033015


viewmultimediadocumentInauguration de la nouvelle médiathèque Françoise-Sagan

Ancienne ferme transformée en léproserie au XIIe siècle, le carré Saint-Lazare, reconverti en orphelinat par saint Vincent de Paul, est surtout connu pour avoir abrité à partir de 1793 une prison pour femmes. L’espionne Mata Hari et la communarde Louise Michel y furent notamment emprisonnées. Cette fois-ci c’est La nouvelle médiathèque Françoise-Sagan, la plus vaste de Paris derrière Marguerite-Duras (XXe) qui s’y installe. Elle a ouvert ses portes ce matin dès 10 heures… !

14 mai 2015

Du côté de la Gare de l'Est...!




De jolies "Trabant"  peintes par Thierry Noir, Kiddy Citny et Christophe-Emmanuel Bouchet, et des fragments du mur de Berlin s'exposent jusqu'au 8 juillet.
Exposition de la collection "Art Liberté"
Parvis Gare de l'Est Place du 11 novembre 1918 Paris 

Un petit clic pour votre cet ancien billet

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...